La novillada en danger

La novillada en danger

Le nombre de novilladas en Espagne et en France organisées lors de la temporada 2018 s’élève à 255 spectacles, soit 12 de moins que l'année précédente. La baisse est constante depuis une dizaine d'années.

Les causes sont hélas bien connues : Vieillissement d'une partie du public malgré les prix attractifs proposés au jeunes, désintérêt pour les novilladas , on préféré voir les figuras (vedettes)alors que ces spectacles sont la base de l'aficion, multiples autres sollicitations culturelles et sportives... Devant cet état de fait le Maire de Villaseca de la Sagra (Toléde), Jésus Hijosa, a fédéré 21 placitas espagnoles organisant uniquement des novilladas afin de promouvoir la pérennisation de tels spectacles et tenter de l'intégrer de façon définitive sur le territoire. Il est à l'initiative du « Foro de promocion défensa y debate de las ferias de novilladas » ( Forum de promotion de défense et débat). Cette nouvelle entité vient de recevoir du Ministère de la Culture Espagnol le « Premio Nacional de la Tauromaquia »( Prix) qui honore chaque année soit une personne physique soit une personne morale très impliquée dans le maintien et la défense de la Fiesta Brava. Très souvent tant en Espagne qu'en France les ferias de novilladas avec picadors sont présentes car elles sont imposées dans le cahier des charges de l'empresa (organisateur), les pertes enregistrées étant couvertes par les corridas formelles. QUID de la situation économique des quelques villes Françaises comme Parentis en Born, Boujan sur Libron et... Carcassonne qui se consacrent exclusivement aux novilladas ? Le hasard faisant bien les choses, il est à noter que ces villes outre Céret (organisant une novillada dans sa féria) ont été invitées aux Journées Taurines organisées par Villaseca de la Sagra au printemps dernier sur le thème «  L'esprit toriste en France ». Cela constitue une reconnaissance manifeste et extrêmement visible pour Carcassonne Aficion. A ce niveau il convient de distinguer parmi les organisateurs de novilladas, les diverses structures quelle que soit leur statut et leur taille celles qui disposent de l'implantation d’arènes pérennes (en dur ou portative à demeure) et celle ( au singulier) comme Carcassonne Aficion qui doit à chaque temporada monter et démonter notre portative appartenant à « La SARL Arènes du Grand Sud ». Cela renchérit d'autant le budget du club dans d'importante proportion. En général les novilladas génèrent le plus souvent des pertes financières.

Le Maire de Villaseca de la Sagra vient de faire quelques propositions pour tenter de réduire le coût de tels spectacles, comme par exemple la réduction des cuadrillas (équipes) des toreros, le même picador pourrait piquer les deux novillos de son torero?) et de modifier d'autre points du règlement taurin. A ce jour le syndicat des picadors et banderilleros n'a pas réagi. Affaire à suivre... de prés.

J. DELBOSC

0 vue
  • Black Facebook Icon