EPISODE 21

Le Musée taurin de la maestranza 3

Le Musée taurin occupe, on l’a vu, une partie des bâtiments construits dans les années 20 du XXe siècle au contact du ruedo de la Maestranza.

Outre les gravures et peintures dont nous avons parlé antérieurement on peut voir dans le musée le taureau Mecanizado. Ce taureau de 544 kg, cárdeno et bragado fut combattu le 23 avril 2015 par Antonio Ferrera. Combattant de valeur, le taureau mérita une vuelta al ruedo. La faena de Ferrera et le taureau obtinrent le prix de la meilleure faena et du meilleur taureau de la Feria d’avril 2015.

A ce titre Mecanizado mérita d’être naturalisé et exposé au musée de la Maestranza.



Mecanizado, exposé au musée taurin de la Maestranza

Curieusement, l’autre animal exposé au musée est une vache, Islera. C’est la mère d’Islero le taureau qui tua Manolete le 28 août 1947 dans les arènes de Linares. Eduardo Miura, de la ganadería duquel elle était issue, décida, après la mort de Manolete, de la sacrifier afin qu’elle ne mette pas au monde d’autres taureaux dont le comportement combatif et imprévisible pourrait tuer de jeunes toreros

Cette pratique existait auparavant mais il semble qu’Islera ait été la dernière vache à avoir été sacrifiée par son éleveur.


On remarquera aussi dans le musée quelques bronzes magnifiques qui décrivent certains moments de la fête taurine. Ainsi en va-t-il d’un bronze, œuvre de Mariano Benlliure qui représente un encierro de taureaux mené par deux cavaliers et par des cabestros reconnaissables à leurs clochettes. On perçoit dans l’amas des bêtes pressées les unes contre les autres à la fois la fougue et l’inquiétude des taureaux


La visite se prolonge dans les écuries où se voient les stalles et les mangeoires des chevaux dans la trilogie colorée typiquement sévillane : rouge et jaune sur le fond blanc des murs.




Les stalles à chevaux

Enfin nulle place de taureaux ne saurait exister sans chapelle. A la Maestranza la chapelle des toreros, fermée par une belle grille, s’orne d’un retable baroque doré qui abrite en son centre sous un arc trilobé une statue de la Vierge du Rosaire à laquelle la chapelle est dédiée. Le chiffre de la Vierge (MA entrelacés) et des angelots surmontent l’ensemble.

Le bas des murs est orné d’azulejos géométriques suggérant, par le jeu des ombres, des caissons en relief. De part et d’autre du retable figurent un Christ portant la croix et une représentation de la Vierge de la Macarena.

Les toreros, qui se recueillent avant chaque corrida dans cette chapelle, ont offert aussi un grand nombre d’ex-votos à la Vierge du Rosaire.



4 vues
  • Black Facebook Icon